Tatiana De Plaen

Hatha / Vinyasa / seniors

1. Enfant, tu rêvais de... Enfant, je me préoccupais peu de l’avenir: je vivais pleinement dans l’insouciance du présent. Je dansais à longueur de journée et rêvais de devenir danseuse.

2. Ton parcours en quelques mots... Je suis Belge, j’ai fait toute ma scolarité et mes études en Belgique. Après quelques années à travailler dans le secteur de l’événementiel, je me suis rendue compte que je n’étais pas à ma place. J’ai ensuite rejoint mon copain en Suisse où j’ai commencé à donner des cours de français pour adultes et enfants. Parallèlement, j’ai voyagé dans le sud de l’Inde où j’ai suivi des formations pour enseigner le yoga, que je pratique de manière quotidienne depuis 2017. Je continue à me former dès que j’en ai l’occasion.
Aujourd’hui, je retrouve dans le yoga tout ce qu’il me manquait à l’époque dans la danse, discipline davantage axée sur la performance et la recherche de perfection. Sur le chemin du yoga, j’apprends à connaître ce corps dans lequel je vis et surtout à vivre davantage le moment présent.

3. Que t’apporte l’enseignement? Et pourquoi Ton sur Ton? L’enseignement me permet de partager et de transmettre, mais aussi de toujours continuer à apprendre des autres et de leurs expériences. Je fais de belles rencontres et, finalement, je n’ai l’impression de travailler! Pourquoi Ton sur Ton? Pour les valeurs partagées, le mélange du domaine artistique et du bien-être, qui se complètent l’un l’autre, l’ouverture d’esprit, la simplicité et la générosité des personnes qui y travaillent.
4. Et quand tu n’es pas à Ton sur Ton? En plus d’enseigner le français et le yoga, j’apporte (en tant que bénévole) un peu de soutien aux personnes malades à l’hôpital de Pourtalès. Je profite aussi un maximum de moments en famille et entre amis ; et je découvre la Suisse à travers de longues randonnées en montagne.