Alliance d'innovation et de culture PRO

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

© Pablo Fernandez / patriceschreyer.com

“NO CULTURE, NO FUTURE”

La crise du COVID a révélé aux yeux de toutes et tous la fragilité relative du secteur culturel. La pandémie a changé le monde dans lequel nous vivons d'un seul coup et ses conséquences ont frappé particulièrement les travailleurs·euses du secteur de la culture. En 2020 et 2021, avec l'interdiction des événements et manifestations publiques, beaucoup d'entre eux·elles ont vu la majorité de leurs contrats prévus annulés du jour au lendemain et, par là même, une grande partie d'entre eux·elles ont vu leurs bases économiques s'effondrer. En effet, de part la nature de leur travail, les acteurs·trices culturel·le·s sont souvent confronté·e·s à une protection sociale insuffisante.

Le Conseil de la fondation Ton sur Ton a dès le soir du 13 mars 2020 décidé de soutenir sans faillir ses collaborateurs·trices. Un bouclier protecteur a été mis en place, et une veille d'analyse et de contrôle d'une centaine d'actrices et acteurs culturel·le·s a été menée durant 10 mois. De cet observatoire ont émergé une liste de besoins spécifiques, transgressant les frontières internes de Ton sur Ton et représentant les intérêts de cet échantillon de travailleurs·euses culturel·le·s neuchâtelois·es.

 

Ainsi, appelée par la Confédération à "se réinventer", l'entreprise culturelle Ton sur Ton a choisi d'intégrer de manière inclusive les besoins du secteur culturel régional comme ciment constitutif de son projet de transformation. Naissait l'Alliance d'innovation et de culture PRO, questionnant l'importance de la culture post COVID, le rôle de l'artiste en terres neuchâteloises et dans sa société, et tentant, à son échelle de participer à solutionner partie des problèmes et répondre aux plus grands nombres de besoins.

 

Un Pôle de recherche et mouvements pour se questionner et s'épauler entre professionnel·le·s, un bureau inclusif pour trouver et relayer de l'information administrative, et un modèle de statut d'artiste via un chèque culture emploi traduisent les premiers aboutissements de ces mois de recherches et développements. Dès lors, ces trois piliers complémentaires incarnent et définissent les fondements mêmes du projet de transformation de la fondation Ton sur Ton, elle qui a désormais choisi de se diriger vers une culture plus citoyenne et définitivement inclusive.