Mimmo Pisino

© Ton sur Ton

Mimmo Pisino

Basse

1. Enfant tu rêvais de ...
Enfant je rêvais d'être pompier. Je suis devenu bassiste. L'analogie n'est-elle pas flagrante?

2. Ton parcours en quelques mots…
Mon parcours: À 7 ans, je débutais avec l'accordéon pour accompagner les chants traditionnels du sud de l'Italie que toute ma famille chantait lors d'événements culturels au sein de notre communauté. À 11 ans, je m'engage dans un ensemble musical villageois comme batteur. Dès l'âge de 16 ans, je commence à jouer de la basse électrique. Instrument avec lequel, encore aujourd'hui, je gagne ma vie.
Voici quelques noms et projets avec lesquels j'ai eu la chance de travailler: George Clinton (USA), Wooloomooloo (AUS), Polo Hofer (CH), Lee "Scratch" Perry (JAM), Stress (CH), Michel Bühler (CH), Roy Herrington (GB), Dodo Hug (CH), Rhonda Dorsey (USA), Juan Munguìa (CUBA), Pascal Auberson (CH), Stéphane Pompougnac's Hotel Costes (FRA), Stevie Cochran (USA), Pippo Pollina (ITA), Phil Collins (UK), Mike Rutherford (UK), Youssou N'Dour (SEN), Kuno Lauener (CH), Nina Dimitri (CH), Juke (UK), etc.

3. Que t’apporte l’enseignement? Et pourquoi Ton sur Ton?
L'échange avec les étudiants nourrit mes connaissances. Le goût, les modes, etc. De mon côté, je m'emploie à leur donner les clés pour la pratique de la musique.

4. Et quand tu n’es pas à Ton sur Ton?
Je participe à des projets musicaux de tout style et j'enseigne aussi à la HEMU à Lausanne, dans le département des Musiques Actuelles.