Ludovic Winkler

© Daniel Othenin-Girard

Ludovic Winkler

Didgeridoo

1. Enfant tu rêvais de ...
Devenir astronaute et voyager à travers l’espace pour découvrir de nouveaux mondes

2. Ton parcours en quelques mots ...
J’ai eu une formation classique en commençant le piano à l’âge de 7 ans, mais j’étais mauvais élève et je n’aimais pas les devoirs … Par la suite, j’ai appris en autodidacte, guitare, percussion, mao. En 2012, je commence ma quête initiatique avec le didgeridoo et le human beatbox. En 2015, je deviens musicien pro dans 2 groupes de musique et je pars en tournée pendant 3 ans.

3. Que t’apporte l’enseignement? Et pourquoi Ton sur Ton?
Pour moi enseigner c’est apprendre en me mettant au service de l’autre. J’ai choisi de travaillé avec Ton sur Ton car c’est un centre de compétence reconnu qui se donne à fond pour ses élèves, le tout géré par une équipe qui a le feu!

4. Et quand tu n’es pas à Ton sur Ton?
Je joue avec PopKorn Cie, mon nouveau projet danse et musique. Je suis président de l’association Dloop Music Creation, une association qui fait du soutien à la création artistique, qui organise des festivals et des events en Romandie. Je fais de la photo et de la vidéo.