Laura Cossa

© Ton sur Ton

Laura Cossa

Prof. Vinyasa / Seniors

1. Enfant, tu rêvais de...
​De partir à travers le monde, les pinceaux et la palette de couleur dans le sac, pour peindre les paysages, les gens, la vie.

2. Ton parcours en quelques mots...
J’ai grandi à La Chaux-de-Fonds, j’y ai fait ma scolarité obligatoire et mon lycée en Arts Visuels et philo.
A 18 ans, je suis partie à Toulouse en formation professionnelle de danse, à l’école «James Carlès».
A 20 ans, je me suis envolée pour New-York. J’y ai étudié la technique de Merce Cunningham (au Merce Cunningham Studio) et j’ai commencé à pratiquer l’Ashtanga Yoga ainsi que le hatha yoga. Mon diplôme en poche deux ans plus tard, je me suis dirigée vers le Nord à Montréal; j’ai continué de me former à la danse tout en suivant une école de théâtre physique. J’y ai étudié le clown, les masques, le personnage du bouffon.
Revenu en Suisse à 23 ou 24 ans, je me suis formé au massage et à l’Ayurvéda, puis à l’herboristerie. J’ai fait des stages en horticulture, en maraîchage, j’ai bossé dans des fermes, principalement en France. J’avais besoin de me nourrir d’autres choses, tout en poursuivant la pratique du yoga et de la danse.
En 2015, je suis partie en Inde pour me former à l’enseignement du yoga. Rentrée de voyage, j’ai commencé à enseigner le yoga et la danse à mon compte. Deux ans plus tard, j’ai rejoint l’équipe de Ton sur Ton!

3. Que t’apporte l’enseignement? Et pourquoi Ton sur Ton?
L'enseignement me permet de m'épanouir. J'affectionne le fait de transmettre, de partager des moments de vie, d'inviter les élèves à faire des expériences, de simplement faire plaisir et d'apporter de la joie! L'enseignement me permet de ne pas m'endormir sur mes acquis, de maintenir vivantes les disciplines que j'enseigne, de faire des recherches, d'apprendre en continu!
Ton sur Ton m’apporte de la joie! La joie de faire partie d’une équipe formidable, dynamique, passionnée! Ton sur Ton m’apporte également du soutien, de la reconnaissance, me donne l’occasion de rêver et de créer des projets afin que je puisse partager mes disciples et mes passions autour du mouvement et des êtres humains!
Pour toutes ces raisons, mais principalement pour la générosité, l’affection et l’ouverture d’esprit de toutes les personnes qui y travaillent! La diversité et l’ouverture sont les plus grandes forces de Ton sur Ton à mon avis!

4. Et quand tu n’es pas à Ton sur Ton?
Je travaille à l’école obligatoire avec des classes FS en «expression corporelle et verbale», avec Antenne handicap également. Je travaille aussi à Chézard-St-Martin, j’enseigne la danse et le yoga.
Quand j’ai du temps libre, je m’en vais dans les forêts, sur les montagnes ou au bord des rivières faire le plein d’énergie et de beauté!